L'oeuvre de Raphaël Confiant avant et après l'Eloge de la Créolité

19/03/2023 - 14:21
Intro

   Cet ouvrage constitue les actes d'un colloque international organisé par le CRILLASH et MICELA (Maison interculturelle des écrivains et des littératures des Amériques) les 26, 27, 28 octobre 2021. Ce livre a été coordonné par Patricia Conflon, docteur es lettres, présidente de Micela, membre du CRILLASH, Cécile Bertin-Elisabeth, professeur à l'université de Limoges, et Corinne Mencé-Caster, professeur à Sorbonne université. 

Texte

   Raphaël Confiant a été, dans les années 1970, le premier à publier des romans en langue créole martiniquaise. À l’époque, écrire ces premiers textes longs était une véritable gageure. Cela demandait de littérariser une langue configurée par et pour l’oralité et donc de l’amender, de l’engraisser, de la greffer, de la bouturer afin de l’adapter à l’écrit. L’initiative s'est révélée féconde puisqu’elle a rendu possibles d’autres œuvres dans cette langue, par d’autres auteurs.

   Les romans en créole et en français de Raphaël Confiant s’inscrivent dans une vaste geste que l’auteur nomme « La comédie créole », expression inspirée de « La comédie humaine » d’Honoré de Balzac. Elle dresse la chronique de plusieurs siècles de cheminement de la société martiniquaise, du point de vue de sa psychologie, mais aussi de son ethnologie, de sa sociologie, de ses aspirations… Confiant y parvient en faisant du créole une langue littéraire. Par ailleurs, en inscrivant le créole dans le français, il forge l’écriture dite de la Créolité. La théorisation de cette dernière par Jean Bernabé, Patrick Chamoiseau et lui-même en 1989 aboutit à l’œuvre majeure qu’est l’Éloge de la Créolité enfanté par le manifeste présenté le 22 mai – date ô combien symbolique – l’année précédente.

  Ni éloge, ni recension et encore moins exégèse, ce travail collectif cherche à montrer en quoi l’écriture confiantéenne est originale, tant dans sa conception du créole que du français, dans sa façon de manier le second pour mieux donner à « (re)sentir » le premier.

  Cet ouvrage constitue les actes du colloque international sur l’œuvre de Raphaël Confiant qui s’est tenu en Martinique du 26 au 28 octobre 2021.

  C’est l’un des hommages rendus à ce grand créoliste, chercheur, auteur, traducteur, à l’occasion de son départ à la retraite d’enseignant de l’université des Antilles, avec, notamment, la publication de « Les vies de Raphaël Confiant ou les multiples facettes de l’œuvre d’un écrivain créole », publié par Jean Bessière et Laura Carvigan-Cassin dans la revue Archipélies.

 Raphaël Confiant, ex-directeur du Crillash, a fait paraître près de 80 œuvres : romans, essais, recueils de contes, proverbes, lexiques – dont un lexique créole du Covid avec Hector Poullet – et il est aussi l’auteur du premier et plus important dictionnaire du créole martiniquais.

https://www.scitep.fr/products/colloque-raphael-confiant-creolite

Connexion utilisateur

Dans la même rubrique

Visiteurs

  • Visites : 418793
  • Visiteurs : 37113
  • Utilisateurs inscrits : 29
  • Articles publiés : 251
  • Votre IP : 3.230.173.188
  • Depuis : 09/05/2022 - 19:37